C’est pas la grandeur qui fait la grandeur

« C’est pas facile d’avoir le choix dans son intérieur ». Isaac cherche à mettre les choses à « leur » place – lampe, chaise, sacs en plastique. Cherche où est la sienne ? Et il parle de mort, d’œuf, de solitude, de traces, de naissance, de lumière, d’amour.

Ça commence à l’écart, sur les bords. En variation de la grande tradition clownesque, Isaac n’entre ni dans la catégorie standard de l’Auguste ni dans celle du clown blanc. Il a pourtant la parole. Il la prend, quelques fois, à la manière du brillant clown blanc, il a aussi cette position naïve, rêveuse, de l’Auguste, et il balbutie.

Comments are closed.